Bonjour ou bonsoir à toi, cher futur membre !
Si tu es arrivé ici, ça n'est en rien par hasard. Nous sentons que l'envie de faire partie de l'aventure INVASION DER KILLERPILZE RPG te démange ! Hé bien n'hésite plus, viens faire un tour, prends connaissance du règlement... Et on se dit, à tout de suite !

Jo et Mäx, administrateurs.



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Carocilum vati. Hen, quoi ?! [PV Eva]

Aller en bas 
AuteurMessage
Emilia Müller
Fan*
avatar

Féminin Messages : 241
Age : 28
Localisation : Sûrement dans Friedrichshain, j'adore ce quartier de Berlin.
Humeur : : )
Playlist : J'attends G R E L L avec impatience.
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Carocilum vati. Hen, quoi ?! [PV Eva]   Ven 28 Sep - 14:27

D’aussi loin qu’elle se souvenait, ce genre de truc l’avait toujours rendu nerveuse. Elle avait beau s’être joliment habillée et bien préparée, aller porter un Curriculum Vitae était toujours une expérience stressante pour Emilia. Après une journée à comater dans son lit à regarder ses comptes sur une pente aussi glissante, elle avait décidé qu’elle ne pouvait plus vivre aux frais de sa marraine et de ses parents, plus à son âge. C’est donc à regret (enfin, pas tant) qu’elle quitta sa maison de personne âgées où elle faisait du bénévolat et se mit à la recherche d’un véritable emploi. Seulement, elle n’avait toujours pas terminé ses études, ce qui lui fermait considérablement des portes. Oui, elle comptait bien les reprendre à la prochaine session, mais d’ici-là, elle voulait s’épanouir dans un travail intéressant. Hors de questions qu’elle aille travailler dans un resto rapide; servir des hamburgers paraissait trop déprimant. Sa dernière expérience en tant que serveuse l’ayant profondément dégoûtée du milieu de la restauration, elle voulait s’en tenir à quelque chose de propre. Emilia avait donc pensé à ses forces et ses faiblesses et la seule chose pour quoi elle se passionnait vraiment était la musique. Elle adorait connaître de nouveaux groupes, découvrir de nouveaux genres, s’informer sur les instruments et en parler durant des heures avec d’autres passionnés. La brunette avait beau ne jouer d’aucun instrument depuis plusieurs années et chanter comme une truie qu’on égorge, elle s’y connaissait dans ce domaine.

Ce qui expliquait son stress. Emilia voulait cet emploi, vraiment. Rien qu’à s’imaginer passer ses journées dans ce magasin de musique ses yeux s’illuminaient. Si elle n’était pas prise, elle risquerait de repasser quelques jours à comater dans son lit, mais en compagnie de Ben & Jerry’s. Très mauvaise idée puisque la brunette tentait de perdre quelques kilos.

C’est donc vers 11h du matin qu’elle entra dans la boutique, le sang palpitant jusqu’à ses tempes, serrant son CV au fond de son sac à mains. Très vite elle repéra une employée au comptoir et se dirigea vers elle d’un pas qu’elle voulait ferme et rapide.

- Bonjour, je viens porter un carocilum vati.

MALAISE. Se tromper dans ce genre de situation = totalement Emilia.

- CIRRICULUM VITAE! Je suis désolée, je suis nerveuse alors je dis n’importe quoi.

Oui, ça on l’avait remarqué. Très vite et rouge de honte, elle tendit son document à la jeune femme afin qu’elle puisse le regarder. En réalité, Emilia se doutait bien qu’elle allait le jeter et ne jamais la rappeler. Qui voudrait d’une employée qui déparle ? Au moins, elle avait Ben & Jerry qui l’attendait à l’appartement pour lui donner un semblant de réconfort.

______________________________

    Love is our resistance. ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.twitter.com/_lenaira
Eva Trummer
Chanteuse*
avatar

Féminin Messages : 523
Age : 27
Localisation : Berlin
Humeur : Le désir est une force qui traverse le coeur de l'être humain comme un manque.
Playlist : Aouf elle est si longue!
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Carocilum vati. Hen, quoi ?! [PV Eva]   Dim 30 Sep - 5:29


- Je t’assure Bruno, tu ne seras pas déçu cet album est un bijou !

Eva plaça l’argent que le dit Bruno venait de lui donner dans la caisse et tendit le cd à son acheteur. Celui-ci lui arracha un sourire à tombé et tourna les talons. Elle le regarda quitter le magasin avec un air satisfait sur le visage. Quelle meilleure satisfaction que de rendre heureux ses clients ? Surtout quand ce client est l’une des personne passant le plus de temps dans le magasin mis à par son propriétaire et son employé, et qu’il se trouve être un des plus bels hommes de Berlin. Eva adorait passer des heures avec lui à discuter musique, elle aurait bien tenté sa chance si il n’avait pas été aussi gay. Elle était restée sous le choc quand la femme de son patron, ayant vu l’effet qu’il faisait sur la jeune femme, lui avait dit.
Son boss était absent pour une semaine et lui avait laissé les clefs de la boutique. Il n’avait pas eu le choix étant donné qu’elle était sa seule employée mais malgré tout une certaine confiance s’était tissé entre eux. Le magasin était donc sous sa garde mais pas seulement, depuis peu elle avait persuadé son patron de chercher quelques d’autre pour les aider. Ce n’était pas un grand magasin mais il attirait une clientèle qui était depuis quelques temps de plus en plus dense. Elle était donc chargée de trouver quelqu’un.
Perché sur son tabouret derrière le comptoir elle fixait désespérément l’affiche sur laquelle il était inscrit, « Recherche aide, pas sérieux s’abstenir ! » Si il l’avait laissé faire la blonde ne l’aurait peut être pas présenté de façon aussi abrupte mais après tout ce n’était pas son commerce.
Elle aimait vraiment son boulot, même si certains jours elle était épuisée de jongler avec celui-ci et sa place de serveuse dans une boite de nuit. Elle était sur le point de vivre en colocation et son loyer s’en verrait considérablement diminué mais néanmoins elle allait continuer à travailler ici. Elle connaissait la boutique comme sa poche et les habitués semblaient apprécier ses conseils alors pourquoi partir.
Elle ne bougea pas tout de suite quand la sonnerie de la porte retentit. C’était sa technique, elle préférait laisser les clients regarder par eux même le stock avant de leur proposer ses services, de toute façon si ils cherchaient quelques choses de précis ils viendraient directement près d’elle. Quelle ne fut pas sa surprise quand elle leva la tête et tomba nez à nez avec une jeune fille qui avait l’air de quelqu’un qui va passer un examen crucial pour son avenir.

- Bonjour, je viens porter un carocilum vati.
- CIRRICULUM VITAE! Je suis désolée, je suis nerveuse alors je dis n’importe quoi.

Une expression mêlée de soulagement et de sourire se dessinait sur le visage de la chanteuse. Elle se rappelait très bien quand elle-même était arrivée devant ce comptoir sans le moindre espoir d’être prise.

- Bonjour, pas de problème donné le moi je vais regarder ça tout de suite.

Elle jeta un rapide coup d’œil à la feuille de papier puis la posa devant elle.

- C’est un beau prénom Emilia. Moi c’est Eva. Bon dis moi, as-tu une quelconques expérience dans la vente, enfin en bref tu as déjà tenu une caisse ?

Pour ce genre de boulot le patron ne demandait pas de trop grande référence. Il était content quand on savait tenir les comptes et parler un peu musique avec les clients. Voyant le stress dans le regard de la jeune fille elle se décida de ne pas trop se la jouer casse pied, d’habitude elle adorait taquiner ses victimes.

- C’est juste quelques questions par lesquels tout le monde passe, pas de panique.

______________________________
You'd better do your dance
You'd better take that chance
You'd better move your butt
You gotta show me what you got

Revenir en haut Aller en bas
Emilia Müller
Fan*
avatar

Féminin Messages : 241
Age : 28
Localisation : Sûrement dans Friedrichshain, j'adore ce quartier de Berlin.
Humeur : : )
Playlist : J'attends G R E L L avec impatience.
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: Carocilum vati. Hen, quoi ?! [PV Eva]   Dim 7 Oct - 6:52

Ce n'était une surprise pour personne que la brunette se soit ridiculisée dès les trente premières secondes où elle avait mis un pied dans le magasin. De nature très gaffeuse, Emilia faisait souvent des trucs du genre déparler, mais à chaque fois elle s'en voulait et se maudissait d'être aussi maladroite. C'était encore plus surprenant qu'elle n'aille pas pris feu vu la teinte qu'avais pris ses joues suite à sa maladresse. Hésitant entre la fuite en se cachant le visage de honte et continuer en prenant ça cool comme si de rien n'était, la jeune fille n'eut pas vraiment eu le temps de prendre une décision. Heureusement pour elle, l’employée semblait plus amusée que dégoûtée de sa pitoyable présentation.

- Bonjour, pas de problème donné le moi je vais regarder ça tout de suite.

Emilia retint un soupire devant l’initiative de la blonde, sentant qu’elle aurait peut-être finalement un minimum de chance d’être prise. En fait, non elle n’y croyait pas une seule seconde, mais elle le voulait pas abandonner. D'une main qu'elle voulait ferme, la brunette tendit son CV à l'employée tout en souriant.


- C’est un beau prénom Emilia. Moi c’est Eva. Bon dis moi, as-tu une quelconques expérience dans la vente, enfin en bref tu as déjà tenu une caisse ?

Bon déjà ça partait bien vu qu'elle avait déjà fait de la caisse dans son dernier emploi. Pas grand chose, mais elle était capable de compter la monnaie et de faire fonctionner ce genre de machine sans grand risque de catastrophe.

- C’est juste quelques questions par lesquels tout le monde passe, pas de panique.

Cette simple phrase accompagnée d'un sourire sympathique d'Eva eut pour effet de -finalement- calmer Emilia. Elle n'était pas sur le point d'entrer dans une arène de gladiateur et de se faire déchiquetter vivante, mais simplement de répondre à quelques questions. En plus, aussi bien se donner à fond parce que ne pas être prise ici signifiait se chercher un emploi ailleurs et repasser par cette étape stressante qu'était la première impression.

- J'ai déjà fait de la caisse l'année dernière quand j'étais serveuse. Je travaillais dans un petit café et on devait apprendre à tout faire, soit les cafés, la caisse, le service et le ménage. Alors on peut dire que je sais en faire, mais juste la base.

Tranquillement, mais sûrement, le stress commençait à quitter les épaules de la brunette. Elle n'était pas idoite et serait sûrement parfaite pour ce job, mais elle devait encore le prouver à Eva.




HRP; Désolé du retard et du post minable, mais je préférais te répondre tout de suite plutôt que de te faire attendre plus longtemps. Smile

______________________________

    Love is our resistance. ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.twitter.com/_lenaira
Eva Trummer
Chanteuse*
avatar

Féminin Messages : 523
Age : 27
Localisation : Berlin
Humeur : Le désir est une force qui traverse le coeur de l'être humain comme un manque.
Playlist : Aouf elle est si longue!
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Carocilum vati. Hen, quoi ?! [PV Eva]   Dim 14 Oct - 4:11


Elle voulait l’écouter attentivement, c’était important ce qu’elle lui racontait. Elle essayait vraiment mais son attention était happée par un garçon qui ne devait pas avoir plus de 10 ans. Celui-ci déambulait dans le magasin depuis bien une demi-heure, ses yeux allaient partout mais ne s’arrêtaient sur rien de précis. Son visage ne lui disait rien au contraire de son attitude. Combien de personne avait elle déjà vu dans un état entre le stress et la fierté, stress d’être pris la main dans le sac, et la fierté de peut être réussir à sortir de l’établissement avec une ou plusieurs marchandise non payés.

- Excuse-moi, je reviens.

Lâcha-t-elle à la jeune brune avant de descendre de son perchoir. Il devait avoir le bruit des battements de son cœur affolé qui lui interdisait d’entendre d’Eva s’approcher de lui. D’un mouvement souple et assuré elle se planta devant lui un sourire commercial sur les lèvres.

- Bonjour jeune homme, Tu veux un renseignement ?

Il lui jeta un regard de chien surprit par les phares d’une voiture en pleine nuit, avant de se diriger vers la sortie d’un pas qui se voulait un peu trop rapide pour quelqu’un qui n’a rien à se reprocher. Étant presque obligé de courir en évitant de renverser tous les rayons, elle fini par s’interposer entre la porte d’entrée et le petit voleur, sans mot dire elle attrapa son sac à dos et fit rapidement glisser la fermeture. Deux cd dans leurs emballages portant l’étiquette de prix caractéristique au magasin attendaient Eva.

- Ecoute, tu ne veux pas avoir des problèmes et je ne veux pas t’en créer. Alors pour cette fois je te laisse partir avec un simple avertissement. Mais si tu me refais un coup pareil je contacte tes parents et la police.

Il lui arracha son sac des mains et sortis comme une furie du magasin. A sa suite, Eva mis la pancarte « fermé » à la porte.

- Voilà comme ça on peut discuter tranquillement. Tu disais ? A oui tu as été serveuse, ça me semble très bien.

Dit-elle en rangeant directement les deux boitiers sauvés. Elle reprit place face à Emilia comme si elle n’avait jamais bougé de son tabouret. Pauvre garçon, peut être volait il pour lui, parfois elle avait le temps de parler quelques instants avec ses jeunes voleurs, essayant de leurs faire comprendre l’impact que leurs gestes pouvaient avoir sur eux et leur avenir. Même si très peu semblait comprendre ses paroles, elle avait la satisfaction de leur avoir exposé son point de vue.

- Comme tu peux le remarquer faire des cafés ne sera pas vraiment dans tes attributions.

Elle laissa intentionnellement passer quelques secondes de silence avant qu’un large sourire transperce son visage.

- Parce que oui, si ça te conviens tu es engagé. Ce n’est pas moi le patron, il est en vacance, mais j’ai carte blanche pour engager. Tu as déjà des questions avant que je te fasse faire le tour de propriétaire ?

Il était inutile de tourner autour du pot pendant des heures, elle avait besoin d'engager quelqu'un et Emilia ne ressemblait pas à une terroriste.

______________________________
You'd better do your dance
You'd better take that chance
You'd better move your butt
You gotta show me what you got

Revenir en haut Aller en bas
Emilia Müller
Fan*
avatar

Féminin Messages : 241
Age : 28
Localisation : Sûrement dans Friedrichshain, j'adore ce quartier de Berlin.
Humeur : : )
Playlist : J'attends G R E L L avec impatience.
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: Carocilum vati. Hen, quoi ?! [PV Eva]   Dim 11 Nov - 15:14

    Okay, déjà de voir Eva aussi ferme avec le garçon qui tenta de voler le magasin, Emilia avait la bouche ouverte comme pour gober des mouches, mais de se savoir engagée aussi rapidement, sa mâchoire venait d’atteindre le sol. Quoi? C’était aussi facile? Avoir su, elle aurait quitté bien avant la maison de bénévolat et serait venue directement ici porter son CV. Maudite timidité qui lui avait souvent pourri la vie.

    - Je… Wah! Non, ça me va!

    Un grand sourire étira les lèvres de la jeune femme tandis qu’une certaine lumière s’alluma dans son regard. Elle allait être payée pour passer ses journées dans un magasin de musique, que pouvait-il y avoir de plus beau sur terre? D’accord, sûrement des tas de trucs genre voir le mariage gay légalisé partout au monde ou savoir qu’on avait trouvé une cure contre le cancer, mais chut, pas en ce moment. Pour l’instant, Lia était parfaitement heureuse. Tout simplement.

    - Alors, j’imagine qu’ici c’est la caisse?

    Bon, être heureuse ne voulait pas dire améliorer son sens de l’humour, malheureusement ce dernier restait toujours aussi pourri.

    - Bon, hem. Je te suis.

    Ajouta Lia tout en mordant sa joue pour s’empêcher de laisser s’échapper d’autres pseudo-blagues. Elle laissa cependant son regard libre tourner un peu partout, éblouie par la place. Connaisseuse en musique, ses yeux s’allumaient devant chaque instrument. Après quelques secondes à scruter la place, elle repéra tout de suite un piano au fond de la pièce et se promis d’essayer d’en jouer. Elle adorait ça quand elle était plus jeune, mais depuis que ses parents avaient vendu son joujou chéri sans lui en parler, jamais plus elle n’avait retouché à cet instrument. Elle ne se sentait pas prête, trop pleine de rage envers ses parents pour essayer de s’évader à nouveau au travers des touches, mais aujourd’hui, elle se sentait prête.

    - Au fait, tu joues d’un instrument toi ?

    Demanda-t-elle en se tournant vers la blonde. Si elles étaient pour travailler ensemble, aussi bien créer des liens, non ? Hélas, aussi douée qu'elle était, cette tentative de la part de la brunette se termina par une horrible catastrophe! Et par horrible catastrophe j'entends ne pas regarder devant soi, alors ne pas voir le présentoir juste en face d'elle contenant le dernier CD de son groupe favoris - Killerpilze -, soit tout faire tomber par terre dans un bruit sourd. Si en ce moment Lia avait pu disparaître, elle l'aurait fait. Je vous l'assure.

    - Oh merdeeeeeeeeeeeuh, j'suis vraiment désolée!

    Balbuta-t-elle tout en plongeant par terre pour ramasser sa plus récente bêtise. Au moins, tous les CDs semblaient intacts, et c'était le plus important.

______________________________

    Love is our resistance. ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://www.twitter.com/_lenaira
Eva Trummer
Chanteuse*
avatar

Féminin Messages : 523
Age : 27
Localisation : Berlin
Humeur : Le désir est une force qui traverse le coeur de l'être humain comme un manque.
Playlist : Aouf elle est si longue!
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: Carocilum vati. Hen, quoi ?! [PV Eva]   Mar 4 Déc - 2:13


De la motivation ! Elle ne demandait rien de plus que de la motivation. Et pour avoir la chance de connaitre son patron depuis quelques années, elle savait de source sûre que c’était ce qu’il recherchait avant tout chez quelqu’un. Elle attrapa un post-it qui trainait sur le comptoir et y inscrivit « Mail boss pour nouvelle vendeuse. » Parce que oui il faisait confiance à Eva comme si elle était sa propres fille, mais ça restait quand même son magasin. Il ne lui en voudrait pas de ne rien lui dire, mais elle savait que si elle était à sa place elle aimerait savoir ce qui se traficote dans son commerce. De plus elle avait prévus de lui envoyer un mail pendant son séjour, juste pour le rassurer sur les ventes, les commandes et toutes ses petites choses qui faisaient le quotidien de la blonde.

- Oui c’est ici, c’est un ancien modèle, rien de bien électronique, comme dirait le boss « tant qu’elle encaisse c’est qu’elle marche encore. »

Dit-elle en souriant de façon bien plus sincère que quelques minutes plus tôt face à son petit voleur. Eva descendit encore une fois de son tabouret et se dirigea vers l’entrée du magasin. Par quoi commencer ? Il lui avait fallu un petit temps pour connaitre parfaitement cette caverne d’Ali Baba, chaque coin et recoin débordait de petites merveilles.

- Alors avant tout, je sais que la collection d’instruments qui se trouve ici peut paraitre grande, mais ce n’est rien par rapport à ce qui se trouve à l’arrière. Et si un client ne trouve pas ce qu’il cherche dans tout ça, la majorité du temps on peut lui commander. Pour les commandes tu verras, en général c’est du cas par cas, on a notre fournisseur habituel mais on peut s’adresser ailleurs ça dépend de la demande.

Rare étaient les clients qui sortait d’ici mécontent. Eva en avait peut être vu maximum deux depuis les années qu’elle travaillait. En même temps la majorité des clients étaient des habitués, ils savaient très bien ce qu’ils voulaient et certains avaient même prit l’habitude de venir directement avec les numéros d’inventaires et tout ce qui était nécessaire au bon de commande. Avec des clients comme ça Eva n’avait qu’une envie, les chouchouter.

- Je me débrouille en guitare, sèche comme électrique. Mais j’en joue surtout pour m’accompagner quand je chante. Pour écrire aussi d’ailleurs. Tu joue de quoi toi ?

Malheureusement sa question s’était perdue dans le fracas causé par une dizaine de boitiers de Cd qui avaient quitté leur présentoir pour s’échouer à terre à côté d’une Emilia toute désolé.

- T’inquiète pas ça m’arrivait tout le temps quand j’ai commencé.

Dit-elle en s’agenouillant pour sauver les albums. Heureusement, aucun n’étaient abimé, bien quelques griffes sur l’un ou l’autre mais rien qui ne es empêcheraient d’être achetés.

- Tu les connais ? Les Killerpilze ? J’adore cet album.

Elle les rangea tous sur le présentoir, sauf un qu’elle alla insérer dans le lecteur du magasin, une pression sur le bouton play et le son de champignon résonna dans tous le magasin.

- Quand on les a reçus j’ai demandé au boss si c’était possible de les avoir pour une dédicace. Mais après il est parti en vacance et l’idée m’est sortit de la tête. Qu’es ce que tu en pense ? Tu pense qu’il faut s’adresser à qui pour avoir leur adresse ? Note je pourrais demander directement à l’un des trois sur Twitter.

Ils ne le faisaient pas souvent. Mais ça pourrait être un plus pour le magasin. Depuis un petit temps Eva essayait de rassembler des idées qui viseraient à promouvoir encore plus la boutique dans le tout Berlin.


______________________________
You'd better do your dance
You'd better take that chance
You'd better move your butt
You gotta show me what you got

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carocilum vati. Hen, quoi ?! [PV Eva]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carocilum vati. Hen, quoi ?! [PV Eva]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Le Baptème, c'est quoi? Comment on se marie ?
» Frimer, à quoi bon ?
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]
» De quoi parlera le tome 8 ? (Mettez ici vos idées !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Berlin :: Le centre commercial :: Magasin de musique.-
Sauter vers: